Dostoïevski

Le génie est bien souvent un être tourmenté. Dostoïevski l’était (non seulement un génie mais aussi tourmenté…). Annoncé comme « le nouveau Gogol » dès ses débuts, il s’inspirait comme tout auteur, de son histoire, de sa vie. C’est pourquoi on retrouvera dans Les Souvenirs de la Maison des Morts, la marque profonde qu’a laissé en lui la déportation à Omsk, en Sibérie.

Continuer la lecture de Dostoïevski