Le professeur de violon, 2016

Le violon, d’aspect inoffensif, devient dans les mains habiles d’un musicien chevronné, tantôt une arme -comme dans la scène où des membres d’un gang menace Laerte avec un pistolet et lui demande de jouer- contre des faits d’actualité et pacifique -comme la ségrégation raciale au Brésil, cela devient un moyen de manifester- ; tantôt un moyen d’expression fort, comme pour ces jeunes des favelas qui sont tentés par la drogue, les trafics en tout genre…

Continuer la lecture de Le professeur de violon, 2016

La Femme Gelée

Un vent glacé nous fouette le visage. Il nous gèle, et rien ne pourra nous libérer de son emprise. On se bat, on se dé-bat, on fait comme on peut: La Femme Gelée, un roman autobiographique, dans lequel Annie Ernaux met en évidence l’inégalité homme-femme en parlant de son mariage, d’une écriture crue qui lui est caractéristique.

Continuer la lecture de La Femme Gelée

Julieta, 2016

Dernier film du réalisateur et scénariste Pedro Almodóvar, Julieta est un drame espagnol adapté de trois nouvelles d’Alice Munro tirées de son recueil Les Fugitives. Almodóvar est connu notamment pour Todo sobre mi madre (Tout sur ma mère) et Volver, qui traitent souvent des rapports parent-enfant, ce qui est le cas dans Julieta ; mais aussi de l’identité sexuelle.

Continuer la lecture de Julieta, 2016

Nathalie Sarraute

Je ne sais pas si vous avez déjà entendu parler du Nouveau Roman, mais je pourrais décrire ce mouvement comme un groupe d’écrivains qui refusent la psychologie du roman traditionnel et l’intrigue, principalement. Alors cela donne des romans avec des personnages sans noms, des histoires avec l’action étirée dans le temps.

Continuer la lecture de Nathalie Sarraute

La Dolce Vita, 1959

Bonjour,

Pour ce nouvel article, je vais vous présenter La Dolce Vita (La Douceur de Vivre), de Federico Fellini. C’est un film italien néoréaliste sorti en 1959, ayant obtenu la Palme d’Or du Festival de Cannes de 1960. Fellini est un réalisateur et scénariste italien issu du néoréalisme primé de nombreuses fois à l’Oscar du meilleur film en langue étrangère comme pour La Strada, Otto e mezzo (Huit et Demi)…

Continuer la lecture de La Dolce Vita, 1959

Le Néoréalisme

Lorsque j’ai créé le lexique de cinéma, j’ai parlé d’un article sur le néoréalisme un peu plus détaillé, parce que j’aime énormément la culture italienne, qui est riche du point de vue artistique et littéraire.

Pour ceux qui n’ont pas fait un tour du côté du lexique, le néoréalisme est un mouvement cinématographique post-Seconde Guerre Mondiale basée en Italie caractérisé par des tournages en extérieur, l’emploi de comédiens amateurs ainsi qu’une approche minutieuse de la réalité sociale.

Continuer la lecture de Le Néoréalisme

Antigone

J’aimerai vous présenter une pièce que j’aime énormément, car je la trouve très profonde et très touchante : il s’agit de la version d’Antigone de Jean Anouilh. Elle a été crée au Théâtre de l’Atelier le 4 janvier 1944, dans une mise en scène et des décors d’André Barsacq. Antigone est jouée à l’époque par Monelle Valentin, épouse du dramaturge.

Continuer la lecture de Antigone

Lexique Littéraire

Je poursuis avec le lexique concernant la partie littéraire:

Affiche Rouge:
Il s’agit d’une affiche à fond rouge rédigée par Émile Leverdays, Gustave Tridon, Édouard Vaillant et Jules Vallès, qui a été placardée dans Paris le 7 janvier 1871 alors que les Allemands l’assiégeaient depuis septembre 1870.

Autofiction:
Texte d’inspiration autobiographique empruntant les formes de la fiction, et est à la première personne.

Calligramme:
C’est un poème dont les vers sont disposés de façon à créer un dessin en rapport avec le sujet du texte.

Continuer la lecture de Lexique Littéraire