Sunday, October 2, 2016

La Volonté et la Fortune

lavolonte-etlafortune.jpg

Castor et Pollux. Abel et Caïn. Deux exemples types de liens humains forts qu’ils soient en amitié ou en conflits. La Volonté et la Fortune est une évolution de rapports humains visant à mettre en évidence des faits: dans ce cas précis on parle de la gouvernance mexicaine. Publié à caractère posthume en 2012 à la mort de son auteur Carlos Fuentès, il signe un chef d’oeuvre portant l’essence de ses convictions.
[Read More…]

Monday, July 25, 2016

La Femme Gelée

la-femme-gelee.jpeg

Un vent glacé nous fouette le visage. Il nous gèle, et rien ne pourra nous libérer de son emprise. On se bat, on se dé-bat, on fait comme on peut: La Femme Gelée, un roman autobiographique, dans lequel Annie Ernaux met en évidence l’inégalité homme-femme en parlant de son mariage, d’une écriture crue qui lui est caractéristique. En effet, celle-ci nous présente un point de vue de la société des années 40 jusqu’à la période de son professorat dans un lycée annécien. Auteure primée, elle est connue pour une œuvre influencée par la sociologie avec notamment La Place (1984) Prix Renaudot et Les Années (2008) qui a reçu plusieurs prix comme le Prix Marguerite Duras.
[Read More…]

Friday, May 13, 2016

Antigone

antigone-2.jpg

J’aimerai vous présenter une pièce que j’aime énormément, car je la trouve très profonde et très touchante : il s’agit de la version d’Antigone de Jean Anouilh. Elle a été crée au Théâtre de l’Atelier le 4 janvier 1944, dans une mise en scène et des décors d’André Barsacq. Antigone est jouée à l’époque par Monelle Valentin, épouse du dramaturge.

Jean Anouilh, à travers l’histoire sanglante de la petite Antigone, fait passer un tout autre message. En effet, cette véritable hécatombe familiale est à l’image des relations internationales de l’époque : cette pièce a été écrite sous l’Occupation, dans les dernières années de la Seconde Guerre Mondiale. L’enjeu est d’autant plus visible au travers de la voix d’Antigone : résister, dire « non ». Elle incarne la Résistance, le peuple, dans sa lutte pour que les honneurs funèbres soient rendus à son frère, Polynice ; face à l’Occupant, le gouvernement, symbolisé par Créon, roi de Thèbes, qui, dans leur longue conversation, tente de la faire revenir sur ses positions, ce qui serait s’avouer vaincue pour Antigone. C’est un combat que, au fond, nous connaissons tous, une lutte pour des valeurs, resituée dans la période antique de son auteur original, le philosophe grecque Sophocle.
[Read More…]