Wednesday, March 30, 2016

Italianamerican, 1974

images.jpeg

J’ai beaucoup apprécié le court-métrage dont je vais vous parler, de part sa convivialité et le fait que la recette de “The Sauce” -qui est a prendre en note au générique!- me rappelle celle de ma mère… Italianamerican est un film évocateur qui marque le début de la grande carrière de Martin Scorsese.

Le 16 octobre dernier, en tant qu’élève d’option cinéma, j’ai eu la chance d’aller voir dans le cadre du Festival Lumière le film américain Italianamerican, sorti en salle en 1974. Réalisé par Martin Scorsese, Prix Lumière 2015, ce documentaire d’une durée de quarante-huit minutes a été scénarisé par Lawrence D.Cohen et Mardik Martin. La production de ce court-métrage a été rendue possible grâce à Saul Rubin, Elaine Attias et la National Communications Foundation ; ainsi qu’à la participation d’Alec Hirschfeld comme directeur de photographie et Bert Lovitt au montage.
Italianamerican est un documentaire dans lequel M. Scorsese interroge ses parents, Catherine et Charles Scorsese, sur leur passé, leur condition d’immigré italien dans leur pays d’adoption. Il s’agit avant tout d’un hommage à ses parents et à son quartier, Little Italy, dans lequel il a grandit. L’immigration est le thème central du film.
[Read More…]

Friday, March 18, 2016

Jules Vallès

Bonsoir,

Il y a très peu de temps, je ne connaissais pas ce romancier et son style qui tient à la révolte, avec un humour sincère et une ironie tordante, c’est pourquoi je me dois de le faire découvrir aux personnes qui ne le connaîtraient pas -car c’est aussi à cela que ça sert-. Jules Vallès est son nom de plume, son vrai nom est Louis Jules Vallez et il est l’auteur notamment d’une trilogie à visée autobiographique, dont L’Enfant.

jules-valles.jpg

A-Naissance :

- 11 juin 1832 : naissance de Jules Vallès au Puy-en-Velay.
- Fils d’un maître d’école et d’une fille de paysan.
- 1839 : Jules entre en 8e au collège du Puy.
- 1840 : il rentre au collège de St Étienne et y reste de la 7e à la 3e.
- 1847 : son père étant reçu à l’agrégation au Collège Royal de Nantes, Jules rentre au collège de Nantes en 3e et est en classe de rhétorique en 1847 et 1848.
[Read More…]

Tuesday, March 8, 2016

Mustang, 2014

mustang.jpg

Bonjour à tous !

Je suis heureuse de vous offrir en ce jour symbolique, Journée Internationale des Droits des Femmes, la présentation d’un film qui se veut fort tout au long de cette poursuite de la liberté de vivre et de penser. J’ai eu la chance de pouvoir le voir pour le Festival International du Premier Film d’Annonay où il a été rediffusé pour l’occasion.

Cinq sœurs : un scandale qui risque d’avoir des conséquences plutôt inattendues… Avec Mustang, Deniz Gamze Ergüven remporte un défi pour son premier long-métrage : la critique de la société turque actuelle. Au sein d’une équipe composée de Warren Ellis à la musique, de David Chizallet à l’image, de Serdar Yemisçi au décor et de Mathilde Van de Moortel au montage, Ergüven a co-scénarisé aux côtés d’Alice Winocour ce drame turco-franco-allemand.
[Read More…]

Saturday, March 5, 2016

Drive, 2011

drive.jpg

Bonjour,

Je vais vous présenter le plan que je trouvé le plus intéressant -personnellement - dans le film Drive de Nicolas Widing Refn, sorti en 2011. Il dure quarante-cinq secondes (1 :23 :27 - 1 :24 :12), et est situé vers la fin du film.

Nous sommes à l’intérieur d’une pizzeria (chez Nino’s), avec six personnages habillés en tenue de soirée. Leur comportement et leur habillement témoignent d’une ambiance plutôt festive. On voit l’extérieur à travers la vitrine du restaurant et les carreaux de la porte –ce détail est très important dans le plan. Il fait nuit. Ces six personnes (trois femmes et trois hommes) sont des figurants : elles n’apparaissent que pour dans cette séquence du film et n’ont pas de texte. Elles font parties du décor. La différence entre l’intérieur (la fête) et l’extérieur (la nuit, la solitude) suggère deux univers différents séparés par la porte.
[Read More…]